vendredi 16 juillet 2010

Press Start: le artwork

Je vous ai déja parlé de l'expo "Press Start!" la semaine passée, mais je vous ai pas encore présenté ce que j'avais préparé. Ça va donc se passer drette-là!

Comme le thème de l'expo tournait autour des jeux vidéos, principalement les premières générations, j'ai cherché dans mes souvenirs et puis je me suis inspiré des covers classique de nintendo. Eh oui, en 1988, j'avais réussi à convaincre mes parents de m'acheter le fameux NES, packagé avec nul autre que le célèbre jeu Mario Bros! Quand même un bel upgrade sur le Commodore-64 et autres Vic-20 de mes amis...

J'ai utilisé le background noir et étoilé de ces covers et je me suis assuré de bien pixeliser tout les éléments de mon artwork: la flamme et la typo.

Dailleurs, vous vous demandez peut-être c'est quoi le deal avec le "8-bit button mashin' hero"? À l'époque, une séance de nintendo consistait souvent à un rigoureux exercice de pitonnage. En m'inspirant, malgré moi,  un peu d'un grand succès d'aujourd'hui, "Guitar Hero" j'me suis retrouvé avec un drôle de petit slogan: "hero du pitonnage 8-bit", pour ceux qui n'avaient pas catché le sens.

C'est pas mal ça!


I already talked about the "Press Start!" event last week, but I haven't shown what I've made for the show yet. Let's do it right away!

Since the exhibit's theme was about video game, mostly first generations, I looked back in my souvenirs and remembered the classic nintendo covers. Yep, in 1988, I convinced my parents to buy the famous NES, packaged with the popular Mario Bros. game! That was quite an upgrade over the Comodore-64 and Vic-20 of my friends...I replicated the black star-filled background of those covers and made sure to pixelate every elements of the artwork: the flame and type.

Maybe you're wondering what's the deal with the "8-bit button mashin' hero"? Well, at the time, a nintendo session meant a great deal of button mashing. Combining this with today's popular "Guitar Hero" game, I ended up with a funny little slogan I was happy with.

That's pretty much it!






Je m'en voudrais de ne pas remercier mon vieux chum Dominic Larochelle qui m'a fourni gracieusement l'équipement ainsi que plusieurs conseils pour la création de cette pièce. Merci dude!

I'd like to thank my old pal Dominic Larochelle who provided all the gear as well as many tips and tricks for the creation of this artwork. Thanks dude!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire